« Tu m’as fait comprendre et réaliser où est la véritable source de fatigue. Merci beaucoup. J’y arriverai, je le sais. » (S. D.)